Maladie du laurier-rose: les problèmes courants

842

Le laurier rose est une plante parfois décorative dans les jardins. Elle est sans aucun doute facile à cultiver, mais nécessite un suivi. Remplie de vertus, cette plante est parfois infectée. Ce qui cause inéluctablement des difficultés de rayonnement. Au menu de cet article, découvrez quelques problèmes courants du laurier-rose.

Gale bactérienne du laurier rose : un problème routinier pour cette plante

La gale bactérienne est une maladie causée par la bactérie Pseudomonas syringa. Celle-ci se propage sur le laurier-rose et devient ainsi un problème pour la plate. Sur le laurier-rose, cette maladie se manifeste par l’apparition d’excroissances. Celles-ci ressemblent à des verrues noires qui se forment sur les feuilles comme sur les tiges de la plante. Quand la plante est ainsi attaquée, les feuilles se renferment sur elle-même.

A lire en complément : Comment accéder à votre compte LaPoste.net ?

Le bémol, c’est qu’il n’existe pas jusqu’à présent un traitement efficace. Lequel traitement pourra atténuer un plant de laurier touché par cette maladie. En revanche, pour en venir à bout, il est préférable de tailler les parties présentant ces excroissances. Mais attention, il est judicieux de jeter ces parties infectées à la poubelle plutôt que dans un bac de compostage.

Par ailleurs, pour éviter de contaminer le pied de la plate, vous devez à chaque fois désinfecter les outils. Pour le faire, il vous suffit de passer un coton imbibé d’alcool sur les parties tranchantes de ces derniers.

A lire également : Comment regarder un film en streaming sur Chromecast ?

La fumagine : la maladie connue du laurier-rose

La fumagine fait partir des maladies à problème connu des jardiniers, car elle touche les végétaux comme le laurier-rose. C’est une maladie qui se présente avec l’apparition de taches noires sur la plante. En d’autres termes, elle survient en transformant le feuillage qui devient collant. Cela est dû au développement d’un champignon produit par certains nuisibles, en l’occurrence les pucerons.

La bonne nouvelle, c’est que cette maladie du laurier-rose n’est pas dangereuse, car elle ne tue pas la plante. Néanmoins, elle réduit absolument la surface de la feuille dédiée à la photosynthèse. De ce fait, elle peut altérer la croissance de la plate.

Pour lutter contre cette maladie gênante, il faut se libérer des dépurerons présents sur les feuilles du laurier-rose. Nettoyez les feuilles à l’aide d’un chiffon doux contenant de l’eau et du savon noir naturel. Appliquez-vous à faire cet entretien lorsque le soleil sera moins gênant.

Les tâches à phyllosticta cyclaminis du laurier-rose

Le phyllosticta cyclaminis est un champignon. Il se développe en effet sur le laurier-rose pendant le temps humide et lorsque vous drainez mal le sol. Les dommages liés à ce champignon sont remarquables à cause de la formation des taches sur les feuilles de la plante.

En réalité, il est très facile de repérer les tâches. Et ce, surtout en raison de leur couleur brune sur les feuilles. Outre l’aspect couleur, vous pouvez reconnaître leur présence sur la feuille grâce à un autre indice. Habituellement, les feuilles des plantes infectées de cette tâche présentent une partie séchée, et ceci, à un endroit bien précis. De plus, vous verrez qu’un trou remplace la tache sur la feuille, précisément au niveau de la partie séchée.

Pour mieux protéger les plantes de ces parasites, commencez déjà par vous débarrasser des feuilles tombées au sol. Puis, il faudra les jeter à la poubelle. Changez la terre pour un terreau bien léger si la plante se trouve dans un pot. Enfin, accompagnez la plante d’un entretien au jour le jour.