L’ouverture d’une cité de la bière, bientôt dans les Flandres

433

Certaines villes ont déjà leurs propres cités dédiées aux boissons et à la gastronomie. Bordeaux par exemple a sa Cité du vin, ou encore Dijon qui a sa Cité de la gastronomie. Le Nord aussi va avoir sa Cité qui est dédiée à la bière. Il s’agit d’une décision qui fut annoncé récemment par le conseil régional Hauts-de-France. Ce dernier avait la responsabilité de piloter l’appel à candidatures lié à ce projet. Au fait, il s’agit d’une vieille idée, qui a été remise au goût du jour explique Julien Macrelle, le président du syndicat des brasseurs indépendants. 

La bière, une boisson qui connaît une vente élevée en France

Il faut aussi toutefois préciser que cette idée de Cité de la Bière a déjà été annoncée par le président de région (LR) Xavier Bertrand, en 2019. Il s’agit effectivement d’une idée qui paraissait intéressante et tout à fait logique, d’un point de vue touristique. Et surtout, depuis que la bière devient l’alcool qui connaisse le plus de vente en grande surface et qui depuis quelques années, a même réussi à détrôner le vin. 

A lire en complément : Comment récupérer une dent qui bouge ?

En 2022, cette vente représentait 52 % en France. Pourtant, actuellement, le projet ne connait pas encore de financements concrets. C’est justement pour cette raison, que la métropole de Lille, ainsi que d’autres collectivités territoriales, n’ont pas été très emballé à l’idée du projet, et ont décidé de ne pas y prendre part lorsque le projet a été lancé l’année dernière. 

Il y a eu aussi uniquement quatre territoires qui se sont manifestés, dans le Nord et le Pas-de-Calais. La ville de Béthune avait très bien évoqué un projet qui ressemblait à celui-ci bien avant que Xavier Bertrand ne l’annonce, mais elle a préféré ne pas prendre aussi part à ce projet de la Cité de la bière. 

A lire aussi : Exploration de la nouvelle adresse de la zone de téléchargement : ce que vous devez savoir

En considérant un terme de processus par élimination, la communauté de commune de Flandre intérieure, a finalement était la ville retenue pour recevoir ce projet. Pour cela, la Cité de la Bière sera construite à Bailleul, au sein d’une friche industrielle. Il s’agit de l’ancienne et majestueuse filature Nordlys qui a vu le jour depuis 1864 et a fini par fermer ses portes en 1988. Essayez ici, pour consulter d’autres actualités sur d’autres thèmes aussi intéressants les uns que les autres.  

Le Houblon, une culture historique à ne pas négliger

Face à ce projet, César Storet, président de l’office du tourisme de Flandre intérieur, n’a pas hésité à témoigner de son approbation face à ce projet. Il a même avancé que c’est un patrimoine qui est à la fois exceptionnel et emblématique. Par ailleurs, il y a un argument que le territoire vainqueur n’a pas oublier de déployer : c’est la présence sur le secteur de la brasserie. 

Cette présence sur les 3 Monts représente effectivement un véritable poids de l’industrie brassicole régionale. Un autre atout s’ajoute également à ce projet. Il ne faut pas non plus oublier que les Flandres sont le bastion de la culture historique du Houblon. Le Houblon est au fait, la plante emblématique de la bière. Il est encore plus emblématique, après le développement des IPA.  

Une route de la bière ?

La région avance que le site sera fabriqué avec quelques espaces supplémentaires :

  • Espace d’exposition
  • Espaces découvertes : ateliers, biérothèque, microbrasseries, etc. 
  • Lieux festifs
  • Lieux de restauration

Ces espaces ont été créées afin d’attirer des touristes autour d’une route de la bière aussi. Ils pourront ainsi choisir parmi 14 brasseries installées sur le territoire. Mais cela ne va pas s’arrêter uniquement là. La route de la bière est aussi conçue pour traverser d’autres parties de la région.