C’est quoi une unité de compte en assurance-vie ?

199

Souhaitez-vous en savoir plus sur l’unité de compte en assurance–vie ? Sachez que l’assurance-vie reste le placement favori des Français qui veulent investir. Les unités de compte quant à eux servent de support pour les placements risqués. Avant d’investir dans une unité de compte, il faut savoir comment elle fonctionne. Découvrez ces éléments ici.

Que savoir sur les unités de compte ?

Contrairement aux fonds en euros qui sont sécurisés, les unités de compte en assurance-vie sont des piliers d’investissement qui ne sont pas sécurisés. Le taux de rémunération dépend de la fluctuation du marché. De ce fait, il est possible de trouver des unités de compte de différentes formes. Vous avez les actions de SCPI, des parts d’OPCVM et bien d’autres.

A découvrir également : Comment supprimer virtualis ?

Les investissements pareils sont faits sur des supports à haut risque. Cependant, les risques sont souvent modérés dans le cas des investissements en obligation. Tout dépend du moment que vous choisissez pour faire votre investissement. Votre assureur vous donne la garantie que sur le nombre d’unités de compte que vous avez, mais pas sur le capital investi.

Il faut noter que vous devez avoir un minimum de connaissance dans les finances avant de faire un investissement dans les unités de compte. Pour les néophytes, il faudra se fier à une agence et prendre conseil.

A lire en complément : Quelle monnaie trader ?

Le fonctionnement des unités de compte

Il faut comprendre que l’allocation des investissements que vous faites en unité de compte se fait en répartissant le capital sur les supports de nature distincte. Cela dit, vous avez la possibilité d’avoir des unités de compte en assurance-vie comme des parts ou des actions.

C’est le cas des sociétés qui sont cotées en Bourse, des obligations souveraines, les sociétés immobilières telles que les SCPI ou les SCI. Le capital que vous allez investir n’est pas donné en euros ou en devise, mais la valeur est donnée sur la base des parts d’unités de compte selon l’évolution du jour.

À la fin du contrat ou au cours du contrat, l’investisseur s’il est toujours en vit ou la personne désignée comme le bénéficiaire en cas de décès de l’investisseur rentre en possession de la contre-valeur en espèces. Cela dépend du nombre de parts souscrites.

Les risques financiers seront entièrement à la charge de l’assuré, car il encaisse les plus-values et gère les moins-values.

Modes de gestion en assurance-vie des unités de compte

Lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance-vie, vous avez plusieurs modes de gestions qui s’offrent à vous.

Vous avez la gestion libre qui vous favorise une évolution en totale autonomie en faisant vous-même le choix des produits financiers. Ce mode de gestion est recommandé pour les personnes qui ont une certaine connaissance dans le domaine des finances.

Ensuite, vous avez la gestion pilotée, encore appelée gestion sous mandat et la gestion profilée qui est un mélange entre les deux modes de gestion précédents.