Trader : métier, études, diplômes et salaire possible

1394

Engager par une banque, une société de bourse ou d’investissement, le trader est un négociateur de valeurs. C’est un financier et analyste économique qui anticipe les fluctuations boursières afin d’engendrer des profits. De nos jours, ce métier fait partie des plus courtisées. Surtout chez les jeunes. Dans cet article, toutes les informations en rapport avec le métier de Trader.

Quelle description du métier de trader ?

Le métier de trader est une activité qui est liée aux échanges internationaux. En jouant sur des écarts de cours (le plus souvent à court terme), elle consiste à gérer du risque financier. C’est un métier stressant à haut risque qui demande une réactivité permanente. En effet, il faudra décider tout au long de sa carrière en temps réel de l’achat ou de la ventes de devises, d’actions, d’obligations ou d’option. Eh oui ! Le trader doit acheter aux uns pour revendre à d’autres.

A voir aussi : Quelle monnaie trader ?

Pour y parvenir, il utilise des équipements informatiques connectés à Internet pour surveiller l’évolution et les fluctuations des marchés internationaux. Grâce aux informations obtenues, il jauge et apprécie les risque, fixe ou propose parfois les prix des produits et négocie les transactions. Le trader travaille dans une salle de marché et ses journées de travail sont longues. Cela est à l’ouverture des bourses des marchés internationaux qui se succèdent tout au long de la journée.

person using smartphone and MacBook Pro

Lire également : Les comptes bancaires en ligne : des offres pour les etudiants!

Quelles études pour devenir trader ?

Pour devenir trader, il faut avoir au minimum un bac +5. Ce cursus est idéalement complété par un 3e cycle en gestion des risques financier et/ou des stages comme assistant trader. Tout comme le fait que plusieurs chemins mènent à Rome, plusieurs diplômes mènent aussi au métier de trader.

Au nombre de ces derniers, on distingue : le diplôme d’école de commerce ou de gestion spécialité finance, le diplôme d’école d’ingénieur avec une formation complète en finance, les masters professionnels dans les domaines de la banque, finance, gestion, mathématiques, etc. Quelle que soit votre formation, il vous faut une solide formation en mathématiques et une expérience dans le secteur bancaire ou boursier pour s’aventurer dans le trading.

Quel est le salaire du trader ?

Les traders n’ont pas un salaire fixe. Il est très variable. Généralement, il se compose d’une rémunération de base à laquelle on ajoute une prime ou une rétribution annuelle. Cette dernière est proportionnelle aux profits obtenus. Elle peut parfois atteindre jusqu’à 8 fois le salaire de base du trader. Pour un trader débutant la fourchette de salaire retenue varie de 4 000 à 6 000 £. Noter que la rémunération varie en fonction de l’activité du trader, son profil, sa localisation et son établissement bancaire.

Quelles compétences sont requises pour devenir trader ?

Le métier de trader requiert des compétences spécifiques. Il faut avoir une excellente compréhension des marchés financiers et une connaissance approfondie du fonctionnement des produits financiers tels que les actions, les obligations ou encore les devises.

Le trader doit être capable d’analyser rapidement l’évolution du marché financier et prendre des décisions pertinentes sous pression en temps réel. Il faut maîtriser parfaitement les outils informatiques liés au trading, ainsi que la gestion de risques et la stratégie à adopter en cas de fluctuations importantes sur le marché.

La maîtrise parfaite de l’anglais est aussi un critère essentiel pour accéder aux postulations dans ce domaine. En effet, dans certains établissements bancaires internationaux où travaillent de nombreuses personnes issues de cultures différentes, l’anglais est souvent utilisé comme langue commune.

Le sens commercial reste très important car il permettra au trader d’avoir son propre portefeuille clientèle constitué grâce à ses relations avec ses clients institutionnels ou privés.

Pour poursuivre une carrière réussie en tant que Trader, bien qu’il n’existe aucune formation spécifique dédiée au métier, pouvoir jouir d’une solide formation universitaire peut s’avérer bénéfique. Il existe néanmoins plusieurs diplômes qui peuvent intéresser ceux souhaitant se former à ce métier, notamment :
• Master Finance
• Master Banque / Assurance
• Mastère spécialisé (MS) Banque Finance • Marché
• Certificat AMF (Autorité des Marchés Financiers)

Le métier de trader exige une formation solide et un savoir-faire pointu en finance.

Quelles sont les perspectives d’évolution de carrière pour un trader ?

Les perspectives d’évolution de carrière pour un trader sont nombreuses. Effectivement, après plusieurs années d’expérience réussie en tant que trader junior, il est possible d’accéder à des postes plus élevés tels que ceux de trader senior ou encore responsable de trading.

Le poste de trader senior peut être très gratifiant financièrement et permet au professionnel expérimenté de se concentrer davantage sur la gestion globale du portefeuille d’investissement plutôt que sur les décisions prises individuellement. Le rôle principal consiste alors à superviser une équipe et à s’assurer que chaque membre respecte les politiques internationales liées au trading.

Une autre option intéressante pour les traders est celle de passer dans le domaine bancaire ou celui des fonds d’investissement alternatifs. Les compétences acquises lorsqu’on travaille dans le monde du trading peuvent servir tout aussi bien dans ces secteurs.

Certains traders choisissent aussi l’option entrepreneuriale en créant leur propre entreprise spécialisée en investissement. Cette option nécessite beaucoup plus de risques et une connaissance affinée du marché financier, mais elle peut conduire à un succès considérable quand elle est menée avec une grande expertise.

Il ne faut pas oublier qu’une grande majorité des professionnels qui travaillent aujourd’hui dans le métier ont commencé comme stagiaires. Le stage constitue donc souvent la première étape vers une carrière réussie dans ce domaine.

Au-delà du salaire attractif offert par cette profession exigeante, le métier de trader peut offrir une carrière riche et variée pour ceux qui ont la passion de la finance et des marchés.

Quels sont les différents types de traders ?

Il existe différents types de traders, spécialisés dans des domaines tout aussi variés les uns que les autres. Les profils et compétences requises peuvent donc varier en fonction du type de trading concerné.

On peut parler des traders actions. Ces derniers sont responsables de l’achat et de la vente d’actions, notamment en bourse. Leur rôle est crucial pour déterminer le prix et la valeur des titres échangés sur le marché.

Vient ensuite le trading obligataire, qui se concentre sur l’échange de valeurs mobilières comme les obligations gouvernementales ou encore les bons du Trésor. Les traders obligataires ont une grande connaissance du marché financier ainsi qu’une compréhension aigüe des indicateurs économiques.

Aux côtés de ces deux premiers types, nous pouvons aussi trouver les traders devises/changes/FX. Ils s’occupent principalement de l’acquisition et de la cession des monnaies étrangères.

Dans un tout autre registre, il y a aussi les fameux Hedge Fund Managers (Gestionnaires d’un fonds spéculatif). Ce sont eux qui gèrent toutes sortes d’instruments financiers (Actions, Dérivatives…) mais avec une grande latitude dans leur investissement contrairement aux fonds traditionnels. Ils utilisent souvent une stratégie très spécifique pour maximiser leur performance et minimiser les risques. Ils sont employés de structures appelées hedge funds, qui ont des portefeuilles d’investissements plus largement diversifiés.

Il y a aussi le trading haute fréquence (THF), qui est une technique relativement récente à laquelle certains traders se spécialisent. Cette méthode consiste en l’utilisation d’algorithmes informatiques pour effectuer des transactions extrêmement rapidement, parfois même en quelques millisecondes, telles que celles opérées par les banques centrales ou encore les grandes compagnies financières.

Donc, nous constatons que le trading est un métier très vaste pouvant faire intervenir différentes expertises techniques. Il appartient au professionnel de bien choisir sa voie selon ses compétences et ses aspirations personnelles.

Quelles sont les principales plateformes utilisées par les traders ?

Pour les traders, vous devez disposer d’une plateforme leur permettant de passer des ordres en temps réel. Les plateformes peuvent être mises à disposition par la banque dans laquelle le trader travaille ou encore être indépendantes.

Parmi les principales plateformes, on peut citer Bloomberg Terminal. Cette dernière est une solution tout-en-un pour l’analyse financière et le trading qui offre des données sur les marchés, des nouvelles et un accès aux principaux outils d’analyse technique.

Les traders utilisent aussi souvent la célèbre plateforme MetaTrader 4 (MT) développée par MetaQuotes Software Corp. Elle permet notamment aux investisseurs d’accéder à plusieurs marchés différents (forex, indices boursiers…) ainsi qu’à un large éventail d’instruments financiers tels que les CFDs (Contract for Difference).

Dans le domaine du trading haute fréquence (THF), certaines sociétés font appel à des solutions informatiques propriétaires telles que celle proposée par « Xetra Liquidity Provider » (XLP) mise en place par Deutsche Börse Group qui intègre directement au marché un algorithme dont le but est de détecter instantanément toute opportunité de gain grâce au flux continu de transactions effectuées avec une rapidité inouïe.

Une plateforme de plus en plus populaire auprès des traders professionnels se trouve aussi cTrader Platform, dont l’interface intuitive et conviviale facilite grandement son utilisation. Cette plateforme est souvent utilisée par les traders souhaitant s’orienter vers le trading de devises/changes/FX.

Il ne faut pas non plus oublier la célèbre plateforme Eikon, proposée par Thomson Reuters. Elle offre aux traders des données en temps réel sur les marchés boursiers, ainsi que des outils d’analyse technique et fondamentale.

Le choix de la plateforme dépendra donc du type d’instrument financier tradé, mais aussi des préférences personnelles et de la stratégie adoptée. Les professionnels ont pour habitude de tester différentes solutions avant d’en choisir une qui correspond parfaitement à leurs besoins spécifiques.