Comment faire un déménagement électricité ?

1467

Vous prévoyez de faire un déménagement dans les prochains jours ? Belle idée. Quelles que soient les raisons de votre choix, sachez que plusieurs démarches sont à effectuer. En effet, on pense souvent qu’un déménagement se limite seulement à l’emballage et au ramassage de cartons ou de meubles. Pourtant, un bon déménagement doit prendre en compte plusieurs paramètres notamment celui de l’électricité. Vous vous demandez déjà comment le faire et quelles démarches adopter ? Logique ! Pour vous aider, cet article vous propose les différentes démarches à effectuer pour réussir un déménagement électricité.

Déménager son contrat d’électricité en cours

La première chose à faire pour déménager son compteur d’électricité est de déménager son contrat d’électricité. Il s’agit du contrat en cours jusqu’à la date du déménagement. En effet, lorsque vous établissez votre programme, il est obligatoire d’informer votre fournisseur d’électricité.

A découvrir également : A quelle fréquence faut-il stériliser un foie gras?

Que vous souhaitiez le modifer ou le reconduire, il est de son droit de savoir que vous déménagez. Cela signifie simplement que vous ne pouvez pas envisager un transfert de contrat vers votre nouvelle adresse. La résiliation de votre contrat en cours et une nouvelle souscription s’imposent donc à vous.

Quelles démarches effectuer ?

Il est préférable que vous vous prépariez en conséquence pour ces étapes. Pour le faire, vous devez vous munir de certains documents. Il s’agit d’une facture : elle doit comporter votre numéro client et le numéro de Point de Livraison du compteur électrique en cours (14 chiffres). En lieu et place de la facture, vous pouvez vous prendre sur vous votre contrat d’électricité actuel.

A lire également : Pourquoi engager un professionnel pour la pose de vos fenêtres ?

Il vous faudra aussi le relevé du compteur d’électricité actuel et aussi les informations exactes relatives à votre futur logement. Ces dernières sont entre autres le numéro de la voie, le nom de la voie, l’étage, etc. Ce n’est pas tout, vous aurez besoin du numéro du point de livraison du logement à habiter. A ce numéro, vous devez ajouter le relevé du nouveau compteur, une liste de vos futurs équipements électriques et un IBAN.

Quels délais respecter ?

Jusqu’au jour du déménagement, il est possible que vous ayez de l’électricité chez vous. Cependant, cela dépendra des démarches que vous aurez entreprises. En effet, pour ne pas être victime d’une panne d’électricité imprévue, vous devez avertir votre fournisseur d’électricité. Le délai à respecter est de 15 jours avant le jour de votre départ.

A quoi faut-il s‘attendre ?

Lorsque votre futur logement est déjà relié au secteur, deux cas peuvent se présenter durant le processus de déménagement. D’abord, le courant peut ne pas être coupé. Le cas échéant, vous n’aurez pas besoin de faire appel à un technicien pour mettre le compteur en marche.

Cependant, dans le cas contraire, il faudra nécessairement contacter votre nouveau fournisseur d’électricité. Ce dernier fera venir un technicien par le biais du gestionnaire du réseau électrique de votre nouvelle zone.

Par ailleurs, lorsque votre futur logement est neuf, un raccordement s’impose. Cela doit se faire bien avant que le compte ne soit mis en marche.

Résilier son ancien contrat d’électricité

Lors du déménagement électricité, vous devez prendre toutes les dispositions pour résilier votre ancien contrat. C’est d’ailleurs l’une des choses à faire en premier lieu. En effet, une fois le contrat résilié, vous n’aurez plus à payer de factures pour le compteur concerné.

Au cas contraire, un prélèvement automatique sera effectué de votre compte. Cela prendra certainement fin lorsque le nouvel occupant de votre ancienne résidence aura fait une nouvelle souscription.

Pour ce qui est des frais de résiliation, pas d’inquiétude à se faire. Le processus est totalement gratuit. Ce qu’il vous faut, c’est la facture de régularisation. Ensuite, vous choisissez le canal qui vous convient pour faire la résiliation et le tour est joué.

Cependant, avant de recevoir votre facture de résiliation, il faudrait que vous rassuriez votre fournisseur que vous avez effectivement quitté la maison. Vous pouvez le contacter le jour du déménagement et lui indiquer l’adresse de réception de la facture.

Pour résumer, il est nécessaire de faire un déménagement électricité lorsque vous quittez une résidence pour une autre. Pour le faire, informez votre fournisseur actuel pour résilier votre contrat d’électricité, de préférence 15 jours avant le jour de votre départ. Ensuite, souscrivez à un nouveau contrat auprès du même fournisseur ou auprès d’un nouveau.

Souscrire un nouveau contrat d’électricité dans le nouveau logement

Après avoir résilié votre ancien contrat d’électricité, il est temps de souscrire à un nouveau contrat pour votre nouvelle résidence. Cette étape peut paraître complexe, mais elle ne l’est pas tant que cela.

Effectivement, la première chose à faire est de bien s’informer sur les différents fournisseurs disponibles dans votre région. Vous pouvez aussi profiter des comparateurs en ligne pour trouver celui qui convient le plus à vos besoins et à votre budget.

Avant même de souscrire un nouveau contrat chez un fournisseur donné, n’oubliez pas de vérifier sa réputation auprès des consommateurs. Pour ce faire, vous pouvez consulter les avis publiés sur son site internet ou encore chercher ses évaluations sur les différentes plateformes spécialisées comme Trustpilot ou Google My Business.

Une fois le choix effectué, vous devrez contacter le fournisseur choisi pour lui communiquer toutes les informations nécessaires : coordonnées personnelles (nom et prénom), adresse du logement concerné par la souscription ainsi que la date prévue d’emménagement.

Sachez que cette phase permet au prestataire sélectionné d’avoir toutes les données relatives aux installations électriques présentes dans l’appartement (puissance du compteur…) afin qu’il puisse proposer une offre adaptée aux besoins spécifiques du nouvel occupant.

Cela fait, il sera alors procédé à l’étude de faisabilité et si tout est conforme avec ce qui a été fourni par vos soins, vous pouvez alors signer le nouveau contrat.

N’oubliez pas de relever les index du compteur électrique lors de votre arrivée pour éviter d’avoir à payer des factures gonflées.

Faire les démarches nécessaires pour le raccordement électrique du nouveau logement

Une fois le contrat souscrit, vous devez faire les démarches nécessaires pour que votre nouveau logement soit raccordé à l’électricité. Cette étape peut prendre un peu de temps et doit être entreprise dès que possible pour éviter tout désagrément.

Il est recommandé de vérifier si le logement dans lequel vous emménagez a déjà été raccordé par le passé ou s’il nécessite une nouvelle installation électrique. Si tel est le cas, vous devrez contacter Enedis qui se chargera alors du raccordement électrique.

Vous devez contacter Enedis au moins deux mois avant la date prévue d’emménagement afin que votre demande puisse être traitée dans les meilleurs délais.

Lorsque vous contactez Enedis, assurez-vous d’avoir tous les documents nécessaires à portée de main : justificatif de domicile, plan cadastral et autres informations relatives au branchement électrique (puissance souhaitée…). Un technicien sera ensuite envoyé sur place pour effectuer une visite technique afin d’estimer notamment la puissance nécessaire pour alimenter votre nouveau logement en électricité.

En fonction des résultats obtenus lors de cette inspection ainsi que du montant total des travaux estimés par Enedis (raccordements et pose du compteur), celui-ci établit un devis qu’il faudra régler avant toute intervention. Les tarifs sont fixés par arrêtés ministériels et peuvent varier en fonction des caractéristiques techniques propres à chaque situation.

Une fois ce travail effectué, il ne reste plus qu’à attendre l’intervention des techniciens qui procéderont aux différents branchements nécessaires pour que vous puissiez jouir d’une alimentation électrique stable et pérenne.

Avant de procéder à l’emménagement dans votre nouveau logement, vous devez souscrire un nouveau contrat d’électricité en prenant le temps de bien choisir votre fournisseur. N’oubliez pas de faire les démarches nécessaires pour que votre nouvelle habitation soit raccordée à l’électricité. En suivant ces étapes recommandées, vous êtes assuré d’un emménagement serein et sans mauvaise surprise.